Gymnocalycium pflanzii

J’ai acheté ce Gymnocalycium pflanzii en mars 2016. C’est la couleur du corps du cactus qui m’a séduite :marron tirant sur le violet. Depuis je le bichonne avec mes autres gymnos et agréable surprise fin juin 2017, des boutons sont apparus.
Enfin le 18 juillet le bouton s’est entrouvert pour libérer une fleur que j’ai cru blanche. Puis, une fois un peu plus ouverte, je me suis aperçue que la fleur était très légèrement rosée et présentait une ligne médiane un peu plus foncée.

Echinopsis eyriesii

Cet Echinopsis eyriesii est un cadeau reçu en 2015 d’une amie. Il fleurit pour la première fois le 11 juillet 2017. La fleur blanche est superbe et dure plus longtemps que celle du subdenudata. C’est un echinopsis dont la culture est simple notamment pour sa résistance au froid jusqu’à -12. Il doit seulement être maintenu au sec. Pour le moment c’est un cactus solitaire, qui fera des petits rejets à l’avenir.
En 2018, ce cactus commence à faire des rejets et la première des fleurs s’ouvre dès le 4 juin.
Placé sur le rebord de la fenêtre, j’ai pu voir cette fleur éclore dès le soir. Magnifique, elle a duré 48 heures.

Turbinicarpus polaskii guadalcazar

Ce Turbinicarpus polaskii guadalcazar est un petit cactus rigolo avec ses grosses épines crochues et recourbées vers le haut. Il est arrivé en 2017 à la maison et m’offre tout de suite sa discrète mais jolie fleur. L’hiver il devra être conservé au sec et à l’abri des gelées mais il tolère le froid léger jusqu’à – 4°.

Crassula sarcocaulis

Crassula sarcocaulis est est une Crassula incroyable par sa resistance au sec et au froid. Je la culture en pot mais je tenterai sa culture en pleine terre prochainement.
Son port ligneux lui permet d’être aussi traité en forme de bonsai. Rustique jusqu’à -10°, elle doit être cultivée au soleil. Chez moi, elle fleurit alors en juillet. Ma plante est une bouture donnée par mon amie Madeleine. Les fleurs rouges sont absolument magnifiques.

Turbinicarpus viereckii

Ce petit Turbinicarpus viereckii est un petit cactus avec de très belles épines noires. Celles-ci sont particulièrement admirables à l’apex d’où elles émergent de la laine qui le recouvre.
Il porte également de très belles fleurs rose très brillantes.
Il devra être mis à l’abri du grand froid et au sec car il ne résiste qu’à -4°.